06/07/2006

 Un Poème

Le Pélican
Robert Desnos (1944)

Le Capitaine Jonathan,
Etant âgé de dix-huit ans
Capture un jour un pélican
Dans une île d'Extrême-orient,
Le pélican de Jonathan
Au matin, pond un oeuf tout blanc
Et il en sort un pélican
Lui ressemblant étonnamment.
Et ce deuxième pélican
Pond, à son tour, un oeuf tout blanc
D'où sort, inévitablement
Un autre, qui en fait autant.
Cela peut durer pendant très longtemps
Si l'on ne fait pas d'omelette avant.

14:23 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

oh Pas, mal très marrant
ethoc

Écrit par : ethoc | 07/07/2006

en réponse à ton commentaire laissé sur mon blog, la photo n'est la que pour illustrer l'article, elle ne reflète en effet pas tout à fait le carnage de ses combats. Mais je pense que l'article en lui meme a pu te montrer que ce n'était pas "du jeu", a moins que la chose ne te paraisse pas si grave que ça ... En effet, c'est que du jeu pour ceux qui possède ces chiens, qui les dressent et qui gagnent de l'argent à l'issu des combats, dans ce cas la c'est du jeu ...

Écrit par : Marie | 11/07/2006

re coucou Merci beaucoup pour ton deuxième commentaire, j'espère que je ne t'ai pas paru trop véhémente dans ma réponse de tout à l'heure (parfois je m'emballe !! je m'emballe !!), en tout les cas je te remercie beaucoup pour les précieux liens que tu m'a remis, j'espère te relire très vite, car c'est toujours interessant d'avoir plusieurs avis surtout sur ce genre de sujets ...
Surtout continue comme ça, car ton petit monde est très interessant !!!
Bisous et à bientot j'espère ...

Écrit par : Marie | 11/07/2006

Les commentaires sont fermés.